mardi 23 octobre 2018

 Les vestiges des ancêtres.

-->
Pendant près de quatre siècles, l'odieuse traite négrière fera la richesse de l'Europe, tandis que les Caraïbes et l'Amérique deviendront le point d’entrée d’une histoire dont on ignorait jusqu’ici le rôle et l’importance dans le vécu historique, social et culturel des esclaves.

En effet, les Africains ne sont pas arrivés les mains vides comme on serait tenté de le croire ou de le faire croire. Ils ont apporté avec eux leurs savoirs, leurs croyances, leurs coutumes, leurs rituels, leurs cultuels, leurs sentiments et leurs idiomes qui ont irradié et construit, pour partie, les sociétés Afro-caribéennes et Afro-américaines.

À travers la connaissance des plantes, l’agriculture, la musique, les contes… C’est tout un monde que l’on croyait enfoui qui émerge en force et vérité.
On ne saurait donc trop insister sur l’apport de l’Afrique dans le vécu quotidien des sociétés caribéenne et américaine pour exister et faire valoir, au fil du temps, leurs convictions et leurs succès.

Nous vivons dans un monde de plus en plus virtuel, l’Homme ne doit pas être oublié et encore moins nos ancêtres, victime de ce massacre reconnu crime contre l’Humanité.

L'objet de cette bande dessinée est de restituer cette part d'héritage partagée grâce aux vestiges des ancêtres.





-->
Auteur-dessinateur : Serge Diantantu.
Les vestiges des ancêtres.
56 pages, couleurs.
Couverture : cartonnée, cousue, collée.
©Diantantu.
Octobre 2018.
ISBN EAN : 978-2-9531320-3-8 / 9782953132038



Tous droits réservés © serge Diantantu

Aucun commentaire:

Publier un commentaire