mardi 23 octobre 2018

 Les vestiges des ancêtres.

-->
Pendant près de quatre siècles, l'odieuse traite négrière fera la richesse de l'Europe, tandis que les Caraïbes et l'Amérique deviendront le point d’entrée d’une histoire dont on ignorait jusqu’ici le rôle et l’importance dans le vécu historique, social et culturel des esclaves.

En effet, les Africains ne sont pas arrivés les mains vides comme on serait tenté de le croire ou de le faire croire. Ils ont apporté avec eux leurs savoirs, leurs croyances, leurs coutumes, leurs rituels, leurs cultuels, leurs sentiments et leurs idiomes qui ont irradié et construit, pour partie, les sociétés Afro-caribéennes et Afro-américaines.

À travers la connaissance des plantes, l’agriculture, la musique, les contes… C’est tout un monde que l’on croyait enfoui qui émerge en force et vérité.
On ne saurait donc trop insister sur l’apport de l’Afrique dans le vécu quotidien des sociétés caribéenne et américaine pour exister et faire valoir, au fil du temps, leurs convictions et leurs succès.

Nous vivons dans un monde de plus en plus virtuel, l’Homme ne doit pas être oublié et encore moins nos ancêtres, victime de ce massacre reconnu crime contre l’Humanité.

L'objet de cette bande dessinée est de restituer cette part d'héritage partagée grâce aux vestiges des ancêtres.





-->
Auteur-dessinateur : Serge Diantantu.
Les vestiges des ancêtres.
56 pages, couleurs.
Couverture : cartonnée, cousue, collée.
©Diantantu.
Octobre 2018.
ISBN EAN : 978-2-9531320-3-8 / 9782953132038



Tous droits réservés © serge Diantantu

vendredi 26 janvier 2018

Franco et Rochereau.
LISANGA YA BANGANGA, 
LISANGA YA BAYEMBI,

François Luambo Luanzo Makiadi, connu sous les noms de Franco Luambo ou, plus simplement, de Franco, né le 6 juillet 1938 à Sona-Bata au Congo belge.

Franco est surtout connu pour avoir été un des « maîtres » de la rumba congolaise. Il fait partie du groupe OK Jazz, devenu ensuite le TP OK Jazz (Tout Puissant Orchestre Kinois de Jazz), et il est considéré comme un des fondateurs de la musique congolaise contemporaine.
Son père, Joseph Emongo, est un cheminot, tandis que sa mère Maman Mbonga était vendeuse sur un marché local.
C'est en 1985 que Franco sort son plus grand succès, Mario, l'histoire d'un gigolo qui vit chez une femme plus âgée (titre repris par Africando en 2006).
Il est mort le 12 octobre 1989 à Mont-Godinne en Belgique. Il reste le plus prolifique des compositeurs congolais.


Tabu Ley est né le 13 novembre 1940 à Bagata dans la région de Bandundu, Pascal Emmanuel Sinamoyi Tabu commence par chanter à l'église et dans les chorales des établissements scolaires qu'il fréquente avant de rejoindre, en 1959, l’Éducation nationale du Congo.

Il entame alors une carrière de fonctionnaire, d’abord comme secrétaire administratif au Fonds du Bien-être indigène puis en tant que responsable administratif et financier à l’Athénée de Kalina (l’actuel Institut de la Gombe).
Marié à Georgette Mowana (alias « Tété »), il a cinq enfants : Blackson Matthieu, Mireille-Esther, Colette, Gisèle et Isabelle.

Tabu Ley Rochereau décède le samedi 30 novembre 2013 au matin à l'hôpital Saint-Luc de Bruxelles. Victime d'un AVC (accident vasculaire-cérébral) en 2008, il ne s'en est jamais remis.
Il est enterré le 9 décembre 2013 à la Nécropole de la Nsele à Kinshasa.

Tous droits réservés serge Diantantu ©
NE JAMAIS TRAHIR LE CONGO
Lisanga ya banganga, Franco et Rochereau

Tous droits réservés serge Diantantu ©

mercredi 3 janvier 2018

ARCHIVE

Affiche archive de la Rumba Congolais et ses grands noms, réalisée en 1985 à Paris. Respectons leurs mémoires pour l'ensemble de leurs œuvres.
Affiche originale, 1985 pour le magazine Ndule avec Paris-Exotic. © Serge Diantantu
Papa Wemba, le Kuru Yaka, Linioko ya tembe.

Tous droits réservés serge Diantantu ©

dimanche 31 décembre 2017

--> HOMMAGE À :
ZAIKO LANGA-LANGA
48 après, toujours en activité, Zaiko Langa Langa, est le groupe le plus ancien et compétent du continent africain.
Fondé le 24 décembre 1969 par un collège de fondateurs : Marcelin DELA, Henri MONGOMBE, André BITA (décédé en 1993) et Moanda DIVITA (décédé en 1984).
Zaïko est le plus vieux groupe en activité d’Afrique. Il talonne l’orquesta Aragon du Cuba, fondé en 1939. Il est le 3ème au Monde après les Rolling Stones qui est là depuis 1962.
En 2019, le groupe Zaïko Langa-Langa soufflera ses 50 bougies.
Tous droits réservés serge Diantantu ©
ZAIKO LANGA-LANGA
48 après, toujours en activité, Zaiko Langa Langa, est le groupe le plus ancien et compétent du continent africain.
Fondé le 24 décembre 1969 par un collège de fondateurs : Marcelin DELA, Henri MONGOMBE, André BITA (décédé en 1993) et Moanda DIVITA (décédé en 1984).
Zaïko est le plus vieux groupe en activité d’Afrique. Il talonne l’orquesta Aragon du Cuba, fondé en 1939. Il est le 3ème au Monde après les Rolling Stones qui est là depuis 1962.
En 2019, le groupe Zaïko Langa-Langa soufflera ses 50 bougies.

Tous droits réservés serge Diantantu ©
HOMMAGE À :
BIMI OMBALE (ANDRÉ)
ZAIKO LANGA-LANGA
48 après, toujours en activité, Zaiko Langa Langa, est le groupe le plus ancien et compétent du continent africain.
Fondé le 24 décembre 1969 par un collège de fondateurs : Marcelin DELA, Henri MONGOMBE, André BITA (décédé en 1993) et Moanda DIVITA (décédé en 1984).
Zaïko est le plus vieux groupe en activité d’Afrique. Il talonne l’orquesta Aragon du Cuba, fondé en 1939. Il est le 3ème au Monde après les Rolling Stones qui est là depuis 1962.
En 2019, le groupe Zaïko Langa-Langa soufflera ses 50 bougies.

Tous droits réservés serge Diantantu ©