dimanche 17 mai 2015

video
Le 10 mai 2015

Tous droits réservés serge Diantantu ©

samedi 7 mars 2015

Tous droits réservés serge Diantantu ©


Mémoire de l’esclavage est une exposition à caractère pédagogique parrainée par l'Unesco.
La région du Nord-Pas-de-Calais a décidé de proposer cette exposition au format inédit afin d’attirer le grand public à mieux connaître l’histoire de la traite négrière et l’esclavage.
Cette exposition pédagogique s'adresse aux plus jeunes et au grand public.
Deux semaines pour plonger dans la richesse des cultures anciennes et contemporaines.
Notre exposition est disponible, il suffit de nous demander au :



samedi 22 novembre 2014

Tous droits réservés serge Diantantu ©

GOTHA NOIR de France

Serge Diantantu est présenté dans le premier guide de l’Élite Afro-Française qui ambitionne de favoriser la visibilité positive, l'émergence des réussites afro-françaises et de mettre en lumière les parcours d'exemples de celles et ceux qui contribuent chaque jour au rayonnement positif des Noirs de France

La 3e édition du Gotha Noir de France renouvelée au deux tiers est enrichie de plus de deux cents nouveaux talents y talents y compris, des Chefs d’entreprises, ingénieurs ou cadres, politiques, médecins, avocats, universitaires, artistes, associatifs…etc

lundi 10 novembre 2014

Transmettre l'histoire à nos enfants

Tous droits réservés serge Diantantu ©

À partir du XVIe siècle, avec le développement des colonies, les Européens mettent en place un véritable système organisé de réduction en esclavage de population entière. Ce système toucha particulièrement les populations des colonies d’Afrique, c’est ce qu’on appelle la « traite négrière » ou le « commerce triangulaire ». 

video

Une des priorités et de transmettre cette histoire douloureuse à nos progénitures pour assurer sa sauvegarde pour éviter sa répétition.

L’ignorance est un danger et une passerelle à l’esclavage moderne qui fera de nous, un jour, des complices d’un nouveau crime contre l’humanité. 

vendredi 10 octobre 2014

Tous droits réservés serge Diantantu ©


PROPOSITIONS DES ATELIERS PEDAGOGIQUES :


- Je propose des ateliers dans les domaines de bande dessinée et des illustrations

- Exposition de dessins sur l’histoire de l’esclavage et du commerce triangulaire

- Animations sur les pratiques des traites orientales, occidentales et intra-africain

- Mon parcours pourquoi cette motivation de retracer l’histoire de l’esclavage par des dessins


© Image de notre exposition "MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE"
Des esclaves sont soumis à une quarantaine des barracons.


© Image de notre exposition "MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE"
Coupe d'un bateau des esclaves.


© Image de notre exposition "MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE"


© Image de notre exposition "MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE"
Des millions d'individus ont été réduits en esclavage par le système des traites. 


© Image de notre exposition "MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE"
La peur régnait à bord, un voyage vers le Nouveau Monde.


© Image de notre exposition "MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE"
Amérique : Plantation des cotons.

jeudi 2 octobre 2014

Tous droits réservés serge Diantantu ©



Serge Diantantu retrace en bande dessinée avec Caraibéditions la série « Mémoire de l’Esclavage ». Il espère ainsi briser les tabous et crever l’abcès pour apporter une guérison en permettant à un grand nombre de personnes de sortir de l’ignorance de ce qui fut récemment et officiellement condamné en tant crime contre l’humanité.

Le travail de l’artiste est très apprécié dans les écoles où il expose et partage ses connaissances à ce sujet, l’esclavage et les traites négrières. L’auteur présente des expositions, ateliers pédagogiques pour les associations, scolaires, et municipales. 

Tous droits réservés serge Diantantu ©

La série BD qu'il faut absolument avoir lue pour sortir de l'ignorance sur l'histoire des traites négrières et de l'esclavage.
L’auteur présente des expositions, ateliers pédagogiques pour les associations, scolaires, et municipales. 
                        

« Mémoire de l’esclavage » porte aussi le devoir de commémoration que nous devons à ces millions d’hommes, de femmes, d’enfants, de familles sacrifiés sur l’autel de la cupidité et de l’ignominie.

L’esclavage fut de très loin le plus grand génocide commis sur la planète et est aujourd’hui condamné comme crime contre l’Humanité.


Vous pouvez vous procurer cet album pour enrichir vos connaissances dans le site de l’auteur et demander une dédicace à l’emplacement commentaire :


La série BD qu'il faut absolument avoir lue pour sortir de l'ignorance sur l'histoire des traites négrières et de l'esclavage.
L’auteur présente des expositions, ateliers pédagogiques pour les associations, scolaires, et municipales. 


« Mémoire de l’esclavage » porte aussi le devoir de commémoration que nous devons à ces millions d’hommes, de femmes, d’enfants, de familles sacrifiés sur l’autel de la cupidité et de l’ignominie.

L’esclavage fut de très loin le plus grand génocide commis sur la planète et est aujourd’hui condamné comme crime contre l’Humanité.



Vous pouvez vous procurer cet album pour enrichir vos connaissances dans le site de l’auteur et demander une dédicace à l’emplacement commentaire :