vendredi 26 janvier 2018

Franco et Rochereau.
LISANGA YA BANGANGA, 
LISANGA YA BAYEMBI,

François Luambo Luanzo Makiadi, connu sous les noms de Franco Luambo ou, plus simplement, de Franco, né le 6 juillet 1938 à Sona-Bata au Congo belge.

Franco est surtout connu pour avoir été un des « maîtres » de la rumba congolaise. Il fait partie du groupe OK Jazz, devenu ensuite le TP OK Jazz (Tout Puissant Orchestre Kinois de Jazz), et il est considéré comme un des fondateurs de la musique congolaise contemporaine.
Son père, Joseph Emongo, est un cheminot, tandis que sa mère Maman Mbonga était vendeuse sur un marché local.
C'est en 1985 que Franco sort son plus grand succès, Mario, l'histoire d'un gigolo qui vit chez une femme plus âgée (titre repris par Africando en 2006).
Il est mort le 12 octobre 1989 à Mont-Godinne en Belgique. Il reste le plus prolifique des compositeurs congolais.


Tabu Ley est né le 13 novembre 1940 à Bagata dans la région de Bandundu, Pascal Emmanuel Sinamoyi Tabu commence par chanter à l'église et dans les chorales des établissements scolaires qu'il fréquente avant de rejoindre, en 1959, l’Éducation nationale du Congo.

Il entame alors une carrière de fonctionnaire, d’abord comme secrétaire administratif au Fonds du Bien-être indigène puis en tant que responsable administratif et financier à l’Athénée de Kalina (l’actuel Institut de la Gombe).
Marié à Georgette Mowana (alias « Tété »), il a cinq enfants : Blackson Matthieu, Mireille-Esther, Colette, Gisèle et Isabelle.

Tabu Ley Rochereau décède le samedi 30 novembre 2013 au matin à l'hôpital Saint-Luc de Bruxelles. Victime d'un AVC (accident vasculaire-cérébral) en 2008, il ne s'en est jamais remis.
Il est enterré le 9 décembre 2013 à la Nécropole de la Nsele à Kinshasa.

Tous droits réservés serge Diantantu ©

Aucun commentaire:

Publier un commentaire